RFGAIN.CA

Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  

Auteur Sujet: Le "E" Sporadique ou "Es"........  (Lu 2449 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

VE2TH Michel

  • Membre régulier
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 231
Le "E" Sporadique ou "Es"........
« le: janvier 17, 2007, 07:15:20 pm »

Bonjour à tous,

Le Sporadic-E ou Es, qu'est ce que c'est ?

C'est un mode de propagation très familier à tous les radio amateurs sur la bande des 10 mètres et 6 mètres
et ce depuis des années, en fait depuis que les amateurs utilisent ces bandes.

C'est ce qu'on appelle communément du "SHORT-SKIP"
Ce mode est aussi responsable de belles communications à des distances supérieures à 600 kilomètres ou 350 milles
et pouvant allé à 5000 kilomètres en multiple HOP.

Ce phénomène est très étudié par les scientifiques qui à ce jour ne peuvent vraiment pas expliquer les causes.

Par contre on sait que la couche "E" s'ionise momentanément pendant des longueurs de temps variables de
 quelques minutes à plusieurs heures et meme des journées entières et disparait aussi rapidement qu'elle apparait.

Ce phénomène est très courant au dessus des États-Unis et du Canada et meme d'autres endroits sur la terre,
durant la pédiode estivale de mai à septembre, peak majeur, avec un peak mineure durant décembre et parfois janvier.

Et l'inverse dans l'hémisphère Sud durant leur été qui est notre hiver.

Meme si c'est imprévisible à court terme, comme savoir si demain ou après demain ou la semaine prochaine on va avoir la possibilité de communiquer avec tel ou tel endroit, c'est prévisible quand meme par le long terme, du aux expériences passées. Ainsi on peut savoir sans l'ombre d'un doute qu'à tel période de l'année il va y avoir du Sporadic-E, parce que ce phénomène revient régulièrement à tous les ans.

Voici le tableau très révélateur ou des statistiques ont été compilés d'années en années en nombre de milliers de minutes:



Même si il y est indiqué dans le bas du graphique de 1964 à 1970, ce tableau est à peu près le même d'années en années



Le tableau ci-haut montre les heures habituelles de la journée durant l'été et l'autre durant l'hiver. Bien qu'il y ai eu des qso fait à d'autres heures comme la nuit ou très tôt le matin.

Les années se suivent et se ressemblent mais à des quantités et des intensités différentes en nombre comme le démontre ce tableau.

Le graphique suivant, comme une image vaut milles mots, démontre très bien le fonctionnement de ce mode:



Ces graphiques proviennent d'un très intéressant article de Pat Dyer WA5-IYX qui est un de ceux qui depuis au-delà de 50 ans fait l'étude et la compilation de données sur ce phénomène de propagation qu'est le "SPORADIC-E"

On peut lire l'article au complet au site suivant qui est apparu originalement dans la revue CQ Magazine.

http://home.swbell.net/pjdyer/cq/cq7208a.htm

Ce qui fait dire que le 28 MHz et le 50mhz, sont 2 bandes jumelles non identiques qui ont beaucoup de similitudes,
 et auxquelles il vaut vraiment la peine de s'y arrêter et d'en faire l'étude ensemble et non séparément.

Le double HOP, le triple Hop, ainsi que le quadruple hop, (HOP veut dire saut des ondes de notre antenne
vers la couche "E" et retour sur terre plus loin),
sont d'autant plus intéressant, qu'ils nous permettent de parcourir des distances considérables.
Ils fonctionnent exactement de la même manière que le simple hop à l'exception que si un : nuage ou un spot ou un BLOB ou une "patch",de la couche "E" qui est ionisé, appelez le comme vous voudrez, généralement c'est appelé : SPORADIC-E CLOUD(S) il arrive fréquemment et régulièrement qu'il y en ai d'autres dans d'autres régions du continent ou de la planète. Lorsqu'ils sont bien distancés, juste ce qu'il faut, c,est là que ça nous avantage.

Et comme le double HOP est fréquent durant l'été, il permet de se rendre aussi loin que la Côte Ouest Américaine, le Méxique, l'amérique Centrale et le Nord de l'Amérique du Sud, sans parler bien entendu des Antilles, ce qui n'est pas à négliger.

Donc en conclusion, Oui on peut prédire ou on peut savoir presque avec certitude que la bande sera ouverte si on regarde les graphiques qui se répètent d'année en année, mais non,  on peut pas savoir où et quand, à quelle heure, à quelle journée il y en aura une ouverture.

De toute facon le plaisir est vraiment là, s'il fallait qu'on sache qu'à tel heure et tel journée il y aurait une ouverture avec une certitude de 100% je crois pas qu'on aurait autant de plaisir que maintenant.
Les outils utiles pour vraiment profiter de toutes les possibilités de ce mode particulier et vraiment excitant, sont:

1- Les Balises sur 28 MHz et 50 MHz, la meilleure liste vraiment "très à jour" minimum tous les mois et qui en plus donne tous les détails de toutes les balises, tel que puissance, adresse tu titulaire ou addresse internet, etc...etc...au lien suivant:

http://www.dxzone.com/cgi-bin/dir/jump2.cgi?ID=11614

http://www.ten-ten.org/beacons.html

2- Une bonne liste à jour le plus possible de ce qui reste de stations commerciales dans la bande des 30 à 50 MHz pour suivre la progresssion de la propagation.

3- Une bonne liste à jour le plus possible de ce qui reste des stations de télévisions Européennes qui sont sur le Canal "0" dans le 45 MHz.
 
4- L'écoute avec une bonne liste et un bon récepteur"sélectif" et sensible, de la bande FM 88-108 MHz

Revenons au Sporadic-E, un facteur qui affecte la distance maximum à laquelle on peut communiquer est la hauteur du nuage de sporadic-e (SPORADIC-E CLOUD) Cette hauteur se situe entre 90 & 105 Kilomètres d'altitude.Juste au dessus de la couche "D" et juste en dessous de la couche "F".

Cette hauteur variable est connu des scientifiques qui utilisent des appareils appelés: IONOSONDES qui servent à mesurer la réflectivité de l'ionosphère.

A 105 KM/65 milles, un simple hop est de 1400 milles ou 2200 kilomètres.

La plus haute fréquence réfléchie vers la terre, le Es MUF
pour Fréquence maximum utilisable, en sporadic-E, varie de 20 à 220 MHz. Oui il y a du sporadic-E sur 15, 12, 10 mètres, et disons que sur 15 mètres il dure beaucoup longtemps.Ce qui veut dire que plus on monte en fréquence, les intensités et les durées vont en diminuant.

A la fréquence maximum utilisable,

1- L'angle de réflexion est la plus grande

2- Le simple hop est le plus long

3- La force de signal est au maximum.

La grande caractéristique du Es, est que la distance maximum va apparaitre juste en dessous du cut off de la MUF
c'est à dire entre 1430 - 1500 milles.

Donc voivi les distances approximatives mais pas mal vrai de la réalité, qu'on peut couvrir sur 28/50 MHz:

Simple Hop: Minimum 300-400 milles
Optimum 900-1300 milles
Maximum 1300-1500 milles
_____________________________________________

Double-Hop: Minimum 1700-1900 milles
Optimum 2000-2600 milles
Maximum 2700-3100 milles
------------------------------------------------------------------------

Triple Hop: Optimum 3000-4000 Milles
Maximum 4300 milles

Multi-Hop, le record de distance établi fut de 7750 milles
12,500 Kilomètres sur la fréquence de 48.259.7 MHz le Canal 1 en Iran par N5-JHV.

Pour la bande FM 88-108 MHz

Simple Hop: Minimum 350-500 Milles Rare
Optimum 900-1300 milles
Maximum 1300-1500 Plutot rare
------------------------------------------------------------------------

Double Hop: Optimum 2000-2500
Maximum 2700-3100 Milles

Le record 3.040 milles recu sur la fréquence de 97.5 MHz WFGY-FM de Watertown New York par Paul Logan de l'Irlande du Nord. à ce sujet il faut lire l'article suivant:

http://www.dxradio.co.uk/transatlanticfm.html
Article en date du 26 juin 2003.

Finalement, record sur 144 MHz double hop Es 2250 milles 3635 KM WA7GSK (DN13SO) ET W4FF (EL96AM)LE 29 MAI 1988, BIEN QUE LE SIMPLE HOP EN SPORADIC e EST ASSEZ COURANT SOUS NOS LATITUDES.

73 Mike VE2TH FN46HU UKSMG 2147 & SIX & TEN METERS REPORTS
VE2CRH/B 28177.0 QRp Beacon 1 watt.
________________________________________

                                                                                   " NOUVEAUX DÉVELOPPEMENTS"



De nouveaux développements semblent voir le jour concernant la corrélation ente le Sporadic-E et les orages
 électriques estivales que nous avons.

En effet de nouvelles études et leurs résultats viennent de paraitre et d'autres sont à venir concernant
ce que les scientifiques croient etre la cause de l'ionisation de la couche "E".

Dans "DUBUS" janvier 2005, DUBUS est un magazine sérieux traitant de VHF/UHF en Allemagne dont on peut
voir un aprecu très instructif au site suivant:

http://www.dubus.org/

Donc il y a un excellent article d'une équipe international de radio amateurs qui  étudie le potentiel
des effets des orages électriques sur la propagation en SPORADIC-E.

L'équipe se compose de:

Sabine DL1-DBC, Allard PE1-NWL, Udo DK5-YA, Gabriel EA6-VQ, Joachim DL8-HCZ Volker DF5AI

Contrairement à la région E les effets des orages électriques dans la région F de l'ionosphère sont acceptés
par la communauté scientifique, depuis les années 1970.

Devant ce fait les radio amateurs ont décidés de faire des études intensives de la source du Sporadic E sur 144 MHz.

1- En se servant des réseaux de balises

2- En se servant évidemment de facon intensive des
    communications via 144 MHz SSB/CWqui sont déjà très populaires là bas.

3- En surveillant la météo pour d'éventuels orages électriques et sur tout en transmettant des ondes ou des signaux
    vers les cellules orageuses avec leurs antennes (beams)

Ce phénomène est appelé "LIGHTNING SCATTER"., & SFERICS."

D'excellents articles et études sont à lire aux sites suivants;

http://www.df5ai.net/Realtime/rtmeteo.html#ArticlesSferics

http://www.df5ai.net/

Coté Canadien, il n'y a rien de fait encore, aucunes études ou même informations pertinentes, RIEN!!!

Tour comme dans les autres modes de propagation dailleurs. Les seules études de propagation et de ses phénomènes qu'on peut avoir sont Américain ou Européen. Je parle ici de propagation en général .

Y- en a- t -il des volontaires parmi vous autres, la communauté amateur pour faire des tests et des communications du genre ?

Les intéressés peuvent répondre dans la rubrique : Discussion sur les modes de Propagation.

73 Michel VE2TH
_________________
J'adore le 28 /50 MHz

IP archivée
J'adore le 28/50 MHz